Select Page

6 novembre 2020

https://www.goldentrailseries.com/fr/

Qu’est ce qui t’a le plus motivé à te lancer dans cette aventure ?

Je n’avais initialement pas prévu de participer aux Golden Trail Series France (mis à part la 1ère étape au Mt Ventoux) mais après toutes les modifications de calendrier lors de la saison 2020, je me suis dirigée sur les courses du circuit sans prétention, en y rêvant un peu mais pas trop 😉 Malheureusement, seul l’Ubaye trail a pu avoir lieu.. Les autres étapes et la finale (Skyrhune) ont été annulé. Comme il y a eu que ces 2 étapes, ils ont changé les modalités de sélection et j’ai reçu mon golden ticket! Une belle surprise et un gros challenge!
Je me réjouissais de vivre cette expérience et de me confronter aux meilleures mondiales! Ça m’aurait permis de me situer après cette saison durant laquelle j’ai bien progressé! C’était sans compter sur le COVID pour venir perturber mes projets “performances”.. Du coup, les objectifs se sont un peu réduits pour ne garder que l’expérience et plaisir! (ce qui reste malgré tout le principal moteur!)


Courir à ce niveau apres le Covid, Comment as-tu fait pour gérer ta course ?

Courir une semaine après la fin des symptômes COVID, ce n’est pas vraiment conseillé si l’on souhaite être performante! Je sortais à peine d’une période de stress physiques et émotionnels. La motivation était là car j’étais consciente de la chance que j’avais de partir et vivre cette expérience mais le corps et le mental étaient, eux, épuisés.
Je suis partie sur les courses sans forcer (de toute façon je n’y arrivais pas, incapable de me mettre dans le rouge) et dans l’idée de m’économiser un peu pour tenir 4 jours. Malgré ces précautions, mon corps ne réagissait pas du tout comme d’habitude, je ne reconnaissais pas mes sensations. J’étais à bout après quelques kilomètres seulement, devant lutter les fins des étapes à des allures pourtant bien lentes! La récupération était également compliquée entre chaque étape et mon sommeil mauvais. J’ai vraiment dû me répéter que c’était ainsi, être résiliante et accepter que les résultats ne serais pas ceux espérer. Alors j’ai profité des kilomètres, des sentiers, des volcans, de la jungle, de l’ambiance et trouvé mon bonheur dans tous ces autres éléments qui font qu’on aime notre sport!


Que conseilles-tu aux coureurs dans cette période où le risque de contagion est si élevé ?

En cette période, je ne peux que conseiller de respecter les mesures barrières dans la vie de tous les jours, profiter de chaque entraînement lorsqu’on est en forme, du repos également (très important toute l’année, pas seulement en cette période), et en cas de symptômes de se reposer et prendre le temps de guérir comme il faut.
Si ça n’avait pas été des courses si importantes et une aventure si unique, je me serais reposée correctement avant de reprendre l’entraînement.
Vue que la saison est terminée, je conseille à ceux qui tombent malade du COVID de prendre le temps de retrouver la forme avant de sortir courir, d’écouter son corps et le respecter.

Quel souvenir le plus fort garderas-tu des Golden Trail Series ? Est-ce que cette épreuve t’a fait grandir ?

Il y a beaucoup de souvenirs très fort que je garderai précieusement dans mon coeur. Jusqu’au dernier moment je n’étais pas sûre d’arriver sur place, ni de pouvoir courir. Un souvenir fort est celui de prendre le départ le premier jour. Juste être là, sur la ligne de départ, prête à faire ce qui me rend heureuse. Et même si rien n’était idéal ou parfait, j’étais là.
Et puis toutes les rencontres, les émotions, les partages. Quelques mots échangés en course pour se soutenir, des sourires, des encouragements.
Et puis les larmes sur la ligne d’arrivée le 4ème jour. Un mélange de “je l’ai fait”, de bonheur, de soulagement, de fierté, malgré le brin de déception de ne pas avoir pu tout donner, tout montrer. J’étais là, j’ai tenu, j’ai eu du plaisir et c’est le principal. Sans plaisir, la performance n’aurait aucune saveur. Tandis que même sans performance, le plaisir garde toute sa valeur!

Et.. merci Labtrail ❤️ L’Huile de Récupération m’a suivie là-bas et n’a sans doute pas été pour rien dans la possibilité de courir ces 4 étapes!